...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Esper Carnael

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeJeu 15 Fév - 2:45

Zoey avait l’impression de s’embrouiller encore un peu plus à chaque fois qu’elle prenait la parole… Pourquoi est-ce que les choses étaient aussi compliquées… Elle espérait qu’il ne prenne pas en compte ce qu’elle avait dit, mais il ne fallait pas compter sur lui pour ça. En quelques secondes, elle se retrouva prisonnière entre ses bras et rougit vivement, en oubliant quelques instants à chercher à se dégager de lui. Et avant que son esprit ait pu s’éclaircir, elle se retrouva soulever dans les airs et elle laissa échapper un petit glapissement. Elle se retrouva avec le visage de l’homme d’une maigreur effrayante au creux de son cou et elle se tendit un instant. Encore une fois, avant qu’elle n’ait pu avoir le temps d’agir, il avait pris la parole. Il se moquait d’elle quand à ce qu’elle avait dit quand il l’avait titiller sur sa taille… Il parla aussi du fait de ce servir d’elle comme peluche et elle plissa le nez avant de soupirer. Pourquoi rendait il les choses encore plus compliqué qu’elle ne l’était.

« Gui… Guillaume ! »

Bafouilla-t-elle en rougissant et en cherchant à se remuer un peu pour lui échapper. C’était un peu compliqué, surtout qu’elle n’était pas particulièrement forte à dire vrai… Enfin, il la reposa rapidement les deux pieds sur la terre ferme. Elle se recula alors d’un pas, détournant les yeux, un peu mal à l’aise, elle ne savait plus vraiment quoi dire de plus face à ça… C’était vraiment compliqué… Il confirma cependant qu’elle semblait en effet très bien faite pour être prise dans les bras… et qu’il se demandait si il devait prendre Esper dans ses bras ainsi aussi pour vérifier que ce soit aussi son cas pour elle. Zoey détourna les yeux et soupira doucement avant de secouer légèrement la tête. Elle avait envie de disparaître dans un trou de souri… C’était vraiment compliqué comme situation.

Et puis, il l’avait invité à être sa valentine… Ce qu’elle avait plus ou moins accepté d’être sa valentine en disant que cela n’engageait à rien. Il confirma que cela ne ressemblait à rien, mais alors qu’elle le regardait, il lui semblait beaucoup trop content de cette acceptation… Il lui avait aussi dit qu’il s’attendait à un refus et elle avait alors simplement haussé les épaules. La rousse haussa alors simplement les épaules


« Tu ne verra pas Esper soûle… et je pense que tu peux comprendre pourquoi, puisque tu as déjà vu ma résistance nulle à l’alcool. Quand à m’offrir quoi que ce soit… Fait ce que tu veux… On verra bien comment ça se passera… »

Et elle se mordit la lèvre un peu vivement, sentant un goût métallique se répandre dans sa bouche… Elle avait peut-être été un peu trop fort, enfin, ce n’était pas bien grave. Guillaume riait, il avait l’air si heureux qu’elle n’osait pas vraiment lui dire de ne pas trop espérer ou de ce calmer quant à tout ça. Elle n’avait pas le coeur de lui faire perdre son sourire, c’était compliqué… Et le voilà maintenant qui partait totalement en vrille. Il parlait d’instaurer une église de la Sainte-Esper et elle le regarda, ébahit, presque assommée par les paroles qu’il venait de prononcer… Non… Il n’était pas sérieux quand même…

« Fait ça et je te jure que je testerait le poids de ma lance sur ton crâne. Esper n’est pas une Déesse et je ne l’ai certainement pas conçue dans ce cas… Surtout maintenant qu’elle a enfin rejoint l’inquisition… J’ai d’ailleurs une chambre dans leur QG… enfin… et je reste fidèle à mes choix de personnages et, comme je te l’ai dit, si tu part trop en vrille, je n’hésiterais pas à te frapper… et plus en jeu... »

Zoey soupira doucement, puis, elle se pinça doucement l’arête du nez. Elle avait vraiment l’impression qu’il allait sacrément la faire tourner en bourrique. Elle réprima un nouveau soupire et se passa une main dans la nuque un peu gênée. Détournant les yeux, la rouquine repris légèrement la parole :

« Je ne suis pas vraiment contre que tu apprécie autant Esper, mais ne me cause pas d’ennui dans le jeu s’il te plais… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeDim 11 Mar - 14:28

Guillaume rit doucement alors en regardant ce que la damoiselle fait... il semblait pesé alors un peu sur elle. Qui ne semblait pas du tout prête à faire quoi que ce soit soit dit en passant. Bien sûr que les blessures qu'ils avaient vécus feraient en sorte que tout serait compliqué. Mais bon... Pour l'instant tout cela n'était pas très prenant pour le jeune homme au physique étrange. Se frottant alors lentement le menton aux menaces de la jeune femme, il rit alors à nouveau. Tout cela, promettait d'être plus prenant qu'avant encore. Eux se libéraient simplement bien plus que jadis. Tout du moins, tout cela restaient plus ouvert selon lui, qui avant n'aurait jamais imaginé se comporter comme cela devant n'importe qui et surtout pas devant la femme. Il semble alors pensif un instant, se perdant dans d'autres considérations avant de hocher doucement la tête.

"Hum... Peut-être en effet qu'une religion pour Esper serait gênant en y repensant. Je me sentirais en même temps fier et jaloux que mon hybride adorée et vénérée. Je ne serais plus le seul à pouvoir en profiter et je dois bien avouer que si je pouvais ne pas me faire frapper par la Lance de ma justicière aimée."

Dit-il alors en riant, s'étirant alors tout simplement en réfléchissant un instant, semblant contrarié pendant un instant avant de reprendre la parole, laissant un soupire échappé à son contrôle cette fois.

"Zoey... Je t'ai sincèrement toujours aimé. Je n'ai jamais eus pour toi que la plus grande tendresse et cette tendresse guida mes actes dans des inflexions des plus douces envers toi. Le seul soucis fut moi cependant, me perdant dans mes craintes d'un autre temps alors que j'aurais simplement dut rester simple avec toi. Je ne te connais pas assez, parce que je n'ai pas pris le temps d'en apprendre plus sur toit. Alors, je me demandais si tu me laisserais simplement le temps d'apprendre à mieux te connaitre. Dis moi, as-tu un pêché mignon ? Une gourmandise à laquelle tu ne peux que céder ?"

Lui offrant à nouveau un sourire d'une douceur surprenante, le jeune homme semblait jongler avec beaucoup d'émotions, comme la femme. Bien sûr, il se perdait lui-même dans ses pensées, ses hontes de l'instant et beaucoup d'autres choses. M'enfin... Tout ceci était pour mieux se rattraper selon lui, pour offrir un nouveau moment et élan à cet amour. Parce qu'elle n'avait jamais pu s'en séparer, parce qu'il avait été le seul, il resterait facilement le seul dans son cœur. C'était simplement comme cela pour la jeune femme, elle octroyait très peu ses sentiments et elle ne les perdait sûrement presque jamais. Ainsi marchait la rouquine attachée à tout ces soucis.

"Je pense que tu as toujours été aussi maladroite qu'Esper, tu sais Zoey. Tu n'es pas spécialement bonne avec les gens et tu as sûrement plus de facilités avec ses enfants qui restent purs et directs dans leur façon d'être. Mais, je peux te promettre simplement que je te rendrais la douceur que tu me donnes au centuple et je ne compte jamais me séparer de toi à nouveau. Simplement, parce que j'en mourrais d'être plus loin."

Lui prend doucement la main alors qu'il s'inclinait face à elle, il la baisa ainsi comme une princesse avant de reprendre ses distances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeDim 11 Mar - 18:00

Il la faisait tourner en bourrique… Encore et toujours… Ça avait quelque chose d’un peu irritant. Enfin, au moins, elle obtint qu’il ne lui pose pas trop de problème quand à son personnage en jeu… Qu’il l’aime, soit, qu’il la vénère… c’était gênant mais pourquoi pas, mais que cela s’arrête là en tout cas… Il évoqua sa jalousie et elle soupira avant de presque le fusiller du regard alors qu’elle lui répondait :

« Oh, ça évité le jugement de la lance, ça ne dépend que de toi ! »

Enfin, elle laissa quand même un sourire se reposer sur ses lèvres alors qu’il reprenait la parole, le faisant se dissiper bien rapidement. Guillaume lui dit alors qu’il l’avait toujours aimé et elle sentit son coeur se serrer vivement… Encore une fois, c’était une déclaration qu’il lui faisait… Encore une fois, il la rendait mal à l’aise… Enfin, il lui demandait tout de même d’en apprendre plus pour elle, ce qu’il n’avait pas vraiment chercher à faire précédemment… Bon… pourquoi pas après tout, c’était leur redonner une chance en repartant à zéro après tout… Cela la rendait un peu nerveuse, mais bon. En attendant, il lui demandait maintenant si elle avait un pêché mignon ou une Gourmandise à laquelle elle ne pouvait que céder… Meh… Il lui demandait de lui donner de quoi la piéger quoi… Enfin… Tant pis… Zoey réfléchit quelques instants, comme pour apprendre à nouveau à se connaître.

«Tu sais bien que je suis particulièrement que j’adore lire et que je peux facilement me perdre dans les récit… Sinon… Oui… Je suis Gourmande, mais cela ne veux finalement pas dire grand-chose… Tu sais Guillaume, une partie de moi est encore assez enfantine… et ça semble plus ou moins normal que j’aime autant ce qui est sucré dans ce cas.. »

Oui, elle ne voyait pas vraiment quoi lui dit d’autre pour le coup, c’était un peu compliqué. Elle porta machinalement son ongle à ses lèvres et commença à mordiller légèrement son ongle. Elle ne se souciait pas plus que ça de l’état que cet ongle pourrait avoir. Le regard de la jeune femme se perdit un moment dans le sourire de l’homme et elle frissonna, détournant les yeux, se forçant à ne pas se laisser aller quand à tout ça. Encore quelques instant de silence, puis, il repris la parole alors quelle le regardait. Guillaume lui dit alors qu’il pensait qu’elle avait toujours été aussi maladroite et elle se mordit la lèvre avant de croiser les bras, mal à l’aise. Il continua de lui parler, encore et toujours et elle croisa les bras, frottant assez nerveusement un de ses bras sans trop savoir ce qu’elle devait dire… En tout cas, il assura qu’il ne comptait plus s’éloigner d’elle maintenant, disant qu’il allait en mourir si il était à nouveau loin d’elle et, avec un soupire, elle continua un peu de s’acharner sur un de ses bras.  Cependant, il pris une de ses main pour y poser un baiser alors qu’il s’inclinait devant elle. Elle fut tellement mal à l’aise qu’elle détourna un peu les yeux, toussant légèrement avant de reprendre la parole :

« Je… Je ne sais pas… Laisse moi le temps… De façon plus classique… Apprendre à se connaître… et voir pour que les choses se passent… pas à pas…reprendre les choses depuis la base, n’est-ce pas ? »

C’était une façon pour elle de calmer le jeu et éventuellement de reprendre les choses de façon plus calme et paisible entre eux deux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeJeu 29 Mar - 8:54

Guillaume tourna alors autour un instant, un peu rouge en se frottant le nez... elle était vraiment adorable. Il avait envie de la gâter en cet instant, mais... Il n'avais pas un sous si ce n'est le peu qui lui restait. Enfin, toujours est-il qu'il décrocha son sac de son dos, semblant soudainement chercher à prendre quelque chose. Ce dernier était assez large, voir plus que lui-même et il y perdit sa main en fouillant, grommelant quelques instants avant de finalement sortir une peluche de l'endroit.

Et une peluche fait main visiblement ! Il semble que Guillaume avait de multiple talents. Il avait ainsi reproduit la damoiselle devant lui en petite format, une sorte de chibi-Zoey avec la chevelure aussi rousse et habillée de la même façon que la dernière fois qu'il l'avait vu. La réalisation était plutôt bien faites même si cela avait du prendre un certain temps en soit.

"Je voulais t'offrir ça... je ne peux pas faire grand chose et c'est assez hypocrite de te donner un cadeau quand je n'ai pas d'argent, mais cela ne m'a pas trop coûter et je l'ai fais moi-même. Disons que... Tu m'inspirais d'une certaine façon et que j'ai du mettre ça dans quelque chose, en tout cas... Je te l'offre."

Dit-il en tendant alors la réaction de sa tendre, plein d'impatience ! Il était en soit aussi facile à comprendre que l'était un enfant, tout se lisait vraiment sur son visage à chaque instant. Remuant ainsi nerveusement les jambes et se frottant le bras droit avec son autre main, il regarda ailleurs en se mordant la lèvre fouillant à nouveau dans son sac pour en sortir un tupperware plus imposant qu'il déposera sur la tablée devant elle. L'ouvrant à la suite pour découvrir un gâteau au chocolat assez bien fait.

"Et c'est moi aussi qui l'ai fait, si tu pouvais aussi l'accepter, ce n'est pas pour te gêner ou autre mais... J'ai besoin de reprendre la main en cuisine et ce n'est pas comme si je l'avais spécialement fait pour toi... Il m'en restait juste trop et je ne peux pas tout manger."

Maigre comme il était, c'était sûr que c'était compliqué pour lui... Toujours est-il qu'il était affreusement timide à nouveau et qu'il tentait d'amadouer la petite rouquine à grand coup de nourritures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeSam 31 Mar - 4:55

Zoey ne savait pas trop ce qu’elle pouvait faire maintenant, c’était compliqué… Enfin, elle soupira et le laissa se concentrer sur son sac, se focalisant sur sa tasse et sur les biscuits qu’elle avait pu sortir. Quelques instant plus tard, il lui tendait une peluche… Une reproduction d’elle fait main… La jeune femme s’éclaircit légèrement la gorge tout en l’écoutant alors qu’elle prenait l’objet entre ses mains. Elle la fit tourner sous toutes les coutures alors que l’homme expliquait qu’il voulait la lui offrir. C’était bien fait… Vraiment… Ça avait du lui prendre un temps fou ? Un temps qu’il aurait probablement pu utiliser pour autre chose… Quelque chose de plus… utile… Mais… Elle regarda encore une fois la peluche et un sourire étira maintenant ses lèvres et elle s’approcha simplement de Guillaume avant de lui poser un petit baiser sur la joue. Puis, elle repris la parole, les joues un peu rosées.

« Merci Guillaume, elle est tout simplement adorable..Ça a dû te demander beaucoup de travail…Je… Je ne savais pas que tu étais capable de faire ce genre de chose… C’est très gentil à toi… Merci. »

Elle réalisa qu’en parlant, elle avait un peu serré cette peluche contre sa poitrine et elle en rougit un peu plus avant de se détourné et d’aller délicatement la poser sur un coin de son bureau. Elle ne pouvait pas vraiment mentir… Zoey la regarda un moment avant de se mordiller la lèvre et de maintenant détourner les yeux pour en revenir à la conversation qu’ils avaient plus ou moins eut. Elle n’avait pas vraiment remarqué qu’il avait à nouveau fouiller dans son sac, mais il posa un tupperware sur la table et elle alla le rejoindre curieuse. Qu’est-ce qu’il avait amener ?

Ouvrant le tupperware, il dévoila un gâteau au chocolat tout en expliquant qu’il l’avait fait et qu’il voudrait qu’elle l’accepte par qu’il avait besoin de reprendre la main en cuisine. Elle le regarda un moment et inspira un moment avant de finalement hocher la tête, le plus calmement du monde.


« J’accepte. On le mangera ensemble un peu plus tard, si tu veux. »

Elle le regarda un moment et soupira, Zoey aimerait vraiment qu’il reprenne du poil de la bête… Mais c’était un peu compliqué. Et pour le moment, elle n’avait pas envie de débattre. De toute façon, si il trouvait refuge chez elle, il n’aurait pas le choix que de se reprendre peu à peu… La rousse regarda encore un moment ce jeune homme qui lui avait brisé le coeur, sciemment ou pas. La situation dans laquelle elle se trouvait n’était pas facile, mais elle ferait au mieux pour agir de la meilleure façon qui soit.

« Tu as faim ? Tu veux faire quelque chose en particulier ? Je… Je n’ai pas grand-chose à proposer, mais bon… puisque pour le moment tu es là en temps qu’invité… autant en profiter un peu, non ? »

Et elle lui adressa un petit sourire, quand même un peu mal à l’aise. Bien sur, elle aurait probablement à être aussi à l’aise qu’elle n’avait pu l’être avant, mais qu’il continue ainsi, qu’il lui montrer qu’il n’était pas qu’un enfant et qu’il était capable de faire ses preuves avant de lui laisser ensuite le bénéfice du douce et un seconde chance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeVen 1 Juin - 11:55

Guillaume soupirait doucement alors que son regard se perdait sur sa tasse, les compliments de la damoiselle semblant lui faire un certain effet puisque ses joues se parèrent d'un beau rouge cramoisi. Ces dernières viendront alors encore plus rougir quand la femme posera un baisé dessus. L'homme souriant avec douceur, tout ceci semblait bien lui convenir... Mais quelque chose se brisait alors en lui tandis qu'il buvait sa tasse, la faisant toujours tourner dans sa main. Il appréciait vraiment sa compagnie et d'un côté, c'était tellement normal pour lui d'être ainsi avec Zoey, elle était tout pour lui et après l'avoir perdu une fois, il était encore plus... prompte à profiter de sa présence et du reste ! Moins timide alors avec la femme, il toussota légèrement, ses yeux toujours fixés sur sa tasse avant de finalement prendre la parole.

"Cela prend du temps, mais disons que j'ai l'impression d'être utile et de faire plaisir ainsi. J'ai beaucoup appris durant ma jeunesse car, j'ai fais très peu de choses. Disons que sans personne ou parents, on essaye de trouver un passe-temps. Je n'ai jamais vraiment vu mes parents rentrer chez-moi tôt et je peux assurer qu'aux Etats-unis, tout bouge très vite. Alors, ils ont travailler et j'ai ainsi appris là-bas beaucoup de choses. Ils voulaient que e reprenne le business, alors ils m'ont envoyés dans une école assez... prestigieuse. J'ai réussis ensuite avec brio, c'est bien la seule chose pour laquelle je fus jamais bon: Les études."

Soupirant doucement, il secoue alors la tête, mais reprendra bien vite: " Sauf que ce n'était pas possible et que je ne pouvais pas rester dans un endroit où j'étais maltraité. Alors, une fois que j'ai décroché la fin de mon lycée, j'ai simplement choisis de rester enfermer. j'avais de l'avance après tout alors pourquoi me presser et m'encombrer ? Mes parents avaient trop de fierté en moi pour me contredire, de toute façon ce n'est pas un de nos employés qui me forcera à l'école. Alors, j'ai appris ce que je pouvais sur les jeux-vidéos, tenter de rencontrer des gens différents et voir du monde à partir de là."

Remontant doucement le regard, il fixera la femme alors avec un léger sourire avant de se gratter le menton: "Ce n'est pas vraiment un compliment, mais je n'ai jamais vraiment aimer avant toi. J'étais seul, plus que quiconque et je dois avouer que tu es adorable. Que ce soit toi ou ton avatar que je trouve tout simplement magnifique. Cependant, je crois que ce n'est pas ce qui m'a attiré. Tu as beau avoir du mal, tu restes rayonnante et j'aime sincèrement ton sourire plus que tout. Alors, si je peux juste me battre pour cela, ça me suffit. C'est pourquoi je t'aime et j'ai décidé de changer."

Les paroles étaient dites sur un ton plus ou moins sérieux, sans aucune réelle tentative de la faire rougir ou un énième compliment, simplement ce qu'il pensait et qu'il voulait dire. Frottant alors doucement son bras, il regarda la femme en pondérant ce qu'il voulait faire, finalement, il laissa tomber une nouvelle série de mots.

"J'ai toujours aimé énormément la lecture, tu sais. Que ce soit tout ce qui est plus fantastique et me permet de voyager ou alors simplement les écrits philosophiques. Je pense que j'ai beaucoup de plaisir à un bon livre, j'aime aussi énormément la musique, que ce soit quelque chose de plus forts comme le rock ou de la musique classique. J'aimerais un jour aller voir un Opéra comme avant. J'en ai vu beaucoup dans ma jeunesse et je suis aussi aller à Broadway tiens. J'ai grandis aux états-unis alors, j'aime beaucoup ce lieu-là, même si je préfère les frittes ici. En dehors de cela, j'imagine que j'aimerais visiter des pays comme la Corée du Sud, je n'ai jamais voyagé vraiment que quand j'étais plus jeune. Finalement, je crois que ce que je rêve le plus est juste d'une vie simple avec quelqu'un à mes côtés. Sinon, oui la cuisine est un passe-temps que j'aime aussi énormément, j'aime faire plaisir avec. Je peux faire beaucoup de mes mains."

Il laissa simplement tomber des choses sur lui, assez étrange parce qu'il était en général très renfermée ou ne parlait pas tellement de ce que lui voulait, mais quelque chose s'était allumé dans son regard, une certaine détermination en plus de l'amour qu'il portait à sa compagne, la regardant simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeLun 4 Juin - 15:47

Zoey était un peu tendue face à la situation présente, mais elle faisait de son mieux pour que cela ne soit pas trop visible… Et quand elle le vit rougir, elle se sentit perdu pendant un moment, sentit sa volonté flanchée avant de se secouer mentalement. Non… Sinon, elle savait bien ce que lui dirait ses frères, que si les choses se passaient mal, encore, elle l’aurait bien mérité. Elle ferma les yeux une seconde et soupira, tout ça était décidément bien compliqué. Finalement, Guillaume commença alors à prendre la parole… et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il était parti sur une lancée bien longue…

L’homme lui avait alors expliqué qu’il avait l’impression d’être utile et de faire plaisir ainsi et la rousse se mordit la lèvre inférieure avant de hocher la tête. D’une certaine façon, elle comprenait ce qu’il voulait dire… Il lui expliqua avoir beaucoup de connaissance puisqu’avoir fait beaucoup de choses… Elle plissa doucement le nez, avoir une connaissance ne voulait pas vraiment dire qu’on les maîtrisait. Elle se garda pourtant bien de faire le moindre commentaire à cela, puisqu’elle-même avait tendance à penser avoir des connaissance qu’elle n’avait pas forcément… Le genre de chose à la mettre dans un mauvais pas, elle le savait. Il parla de l’Amérique, de ce que voulait ses parents, de ce qu’ils avaient fait… et de ses capacités à l’apprentissage. Restant silencieuse, elle l’écouta alors qu’il continuait à parler, longuement.

Il lui bien vite qu’il n’avait pas été envisageable pour lui de rester là-bas alors, quand il avait été diplômé, il avait choisit de rester enfermer. Elle grimaça, elle savait ce que ça avait donné et elle avait voulu lui venir en aide pour changer ça… Et le voilà maintenant qui lui faisait une déclaration, encore, mais cette fois, elle ne dit rien, il parlait sérieusement, à coeur ouvert. Elle sentit le rouge gagner ses joues et elle laissa simplement son regard fuir en se déportant simplement sur le coté. Elle n’osait simplement pas poser son regard sur lui, comme si elle craignait de faillir si elle le regardait. Elle déglutit un moment et ferma les yeux avant de hocher la tête :


« Que ce soit pour moi ou pas, tu n’auras pas le choix que de changer… Mais tu as l’air près à changer et si tu continue ainsi sur cette voix, alors je n’aurait rien à redire et je pourrait réfléchir à nouveau à mon sentiment envers toi... »

Elle se doutait que ce qu’elle disait lui faisait peut-être mal, mais elle avait besoin de mettre cette étape à franchir entre eux. Ce n’était peut-être pas très gentils envers Guillaume, mais c’était une manière de se protéger elle. Et pour le coup, elle pensait surtout à se protéger. Quoi qu’il en soit, l’homme poursuivait encore et elle l’écoutait, plus ou moins nerveusement.

Guillaume poursuivit donc sur le sujet de la lecture, un sujet qu’elle maîtrisait plus ou moins bien. Il aimait lire pour la liberté que cela procurait ou pour les connaissance et tout ce genre de choses. Il parla également de la musique et elle laissa un petit sourire se poser sur ses lèvres. Tout dépendait de la musique bien sur, même si elle n’était pas vraiment difficile à ce sujet…. Hormis le rap… le reste était plutôt en nuance… Ça dépendait simplement d’une musique à l’autre, on ne pouvait donc pas épiloguer. Il parla de Broadway et de l’Opéra et la jeune femme pinça légèrement sa lèvre inférieure, le laissant cependant poursuivre encore un peu, jusqu’à ce qu’il arrête finalement de parler. Il parlait de voyager autour du monde et d’un rêve d’une vie simple avec quelqu’un à ses cotés. Il parla d’aimer cuisiner et faire plaisir aux autres ainsi, alors elle hocha doucement la tête. Puis, elle lui répondit :


« Je ne suis pas fan des Opéra, j’ai tenté d’aller en voir un, un jour, et je me suis endormit… Par contre, j’adore la musique et j’ai un petit faible pour les comédie musicale… Mais puisqu’on parle de spectacle, j’adore aller voir des pièce de théâtre. Par contre, quand on parle de voyage, je n’ai jamais vraiment eut l’occasion de quitter ce pays… Et cette ville à part pour une journée.. J’aurais bien envie de voyager un jour… mais c’est un peu plus compliqué que ça, je ne gagne pas assez d’argent pour gérer mon chez moi comme je veux et pour me payer ce trajet… alors, place aux priorités. »

Elle se tus un instant, baissant les yeux et esquissa un petit soupire avant de repousser sa longue chevelure rousse dans son dos. Tout ça était un peu compliqué Zoey se releva et se servit une nouvelle tasse de thé avant d’en boire une petite gorgée avant de reprendre la parole, presque timidement :

« Peut être que je pourrais redonner une chance à l’Opéra… Je ne sais pas… c’est à voir… Selon comment les choses se passeront... »

Elle lui adressa un petit sourire, un peu mal à l’aide, puis, elle regarda tout autour d’elle et sourit. Puis, elle adressa un petit signe en direction de la cuisine.

« Comme je te l’ai dit, quand tu seras ici, je pourrais te laisser cuisiner, cela m’aiderait même pour les jour où je travaille. Et puis, de ce que j’ai pu en goûter, j’aime bien ta cuisine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Juin - 0:03

Il sourit alors lentement à la femme en se frottant le bras, l'homme ne semblait pas spécialement gêné par cette réprimande que la damoiselle se mettait encore à lui rappeler combien il faudrait du temps. C'était le cas évidement... Enfin, cela le faisait rire d'un côté comme elle se comportait, elle restait adorable alors et il se permit même alors de sourire naïvement, quelque chose de détendu et simplement un résultat du bon moment qu'il passait. Une chose parfaite pour lui qui ne vivait pas ce genre de choses depuis longtemps ou alors à travers son ordinateur/casque, ce qui n'était pas vraiment la même chose ! Enfin, il admirait la femme avec un certain sourire:

"Je sais, nous avons le temps et je ne dis pas cela comme si c'était une demande en mariage maintenant. J'ai juste dis ce qui me passait par la tête en te voyant et pourquoi d'un côté, je te remerciais d'être à mes côtés. Enfin, ne te force pas... Je pense que tu sais que les opéras ne sont pas forcément ce que tu aimes et oui, peut-être est-ce que tu redonneras une chance à cela avec le temps. Mais, c'est normal pour deux personnes d'avoir deux mondes différents, même si dans le cas d'un couple, il faut simplement apprendre à vivre avec. C'est visible que tu n'as pas été très habituée à être en couple."

Se permettant alors de rire en la regardant, il s'approcha alors et lui posa la main sur la tête, caressant cette dernière alors: Headpats ! L'homme semblait s'attacher à un peu plus à la femme encore d'un côté, se permettant quelques gestes qui étaient innocent en soit ! Toujours est-il qu'il la regarda alors, la dominant de quelques centimètres, en lui souriant avec un plaisir non-caché avant de reprendre.

"Je pense qu'une fois que j'aurais réussis à me mettre à travailler et économiser, je reprendrais des études. Il n'est pas trop tard et si j'arrive à reprendre mes documents... Il y a moyen que je puisse travailler pour des études. Je n'ai jamais été mauvais pour cela et si j'arrive à obtenir ce que je veux: Travailler et étudier en même temps. J'aurais moyen d'accéder à de meilleurs emplois. Enfin, c'est une question d'un autre temps et il n'y a pas trop de raisons de faire des plans sur la comète. Donc, je pense simplement faire en sorte de laisser le temps couler et te montrer, mais... je ne suis simplement pas prêt à sortir tout de suite. Même avec toute la bonne volonté du monde, les gens sont toujours aussi... Effrayant."

Secoue doucement la tête alors en regardant la femme et puis la cuisine, s'interrogeant un instant. Il semblait perdu dans ses pensées et ce qu'il pouvait faire, mais il finit simplement par se rasseoir en lui souriant, un peu gêné et ne sachant pas quoi dire, voyant que la femme se détendait un peu:

"Oui, je cuisinerais sûrement plus de fois désormais, nous verrons simplement dès que je peux. Il faudra que je trouve un moyen et la force de sortir faire les courses parfois. Enfin, je pense que ça viendra et je m'installerais ici désormais de toute façon."

Dit-il de façon douce, lui rappelant doucement que oui, il allait désormais être avec elle même ici. Ils vivraient ensemble et cela serait une première pour lui et elle, un nouveau type d'amour. Toujours est-il qu'il la regardait désormais en attendant, un peu perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Juin - 1:24

Guillaume la déstabilisait bien plus qu’elle ne l’aurait voulu… Elle voulait se montrer sèche envers lui, mais c’était un enfer que de s’y tenir… Enfin, encore une fois, elle était probablement beaucoup trop gentille. Encore une fois, elle lui avait rappeler qu’il allait devoir faire ses preuves et il lui avait dit qu’il le savait et qu’ils avaient le temps. Il lui parla maintenant du concept d’un couple quand aux goût et elle rougit légèrement en détournant les yeux. C’était assez compliqué tout ça. Le jeune homme se mis à lui caresser la tête et elle gonfla les joues en une moue boudeuse. Cependant, elle ne l’embêta pas plus que ça avec tout cela. Il ne faisait pas grand-chose de mal de toute façon, alors ce n’était pas grave et elle se contenta simplement de soupirer avant de secouer la tête, faisant bouffer encore un peu plus sa chevelure par la même occasion. Et il était plus grand qu’elle, ça l’agaçait un peu et elle avait presque envie de se hisser sur la pointe des pieds pour être au moins à sa hauteur.

Elle ne le fit pas, se contentant simplement de se détourner de lui alors qu’il reprenait la parole maintenant. Le jeune homme disait maintenant que, quand il serait parvenu à se trouver un travail et à économiser, il reprendrait des études. La rouquine croisa alors simplement les bras et hocha doucement la tête. Pourquoi pas, si il était aussi bon au niveau des études qu’il l’avait dit. Bien sur, il faudrait du temps et il faudrait qu’il travaille sur lui, ça, elle l’avait plus ou moins bien compris. Il lui dit avoir peur de sortir et trouver les gens effrayant. Cette fois, Zoey se tourna vers lui et posa alors simplement ses mains sur ses hanches avant de lui répliquer :


« Et pourtant, tu es là. Ça montre bien que tu es capable de le faire, pour peu que tu ai une motivations. »

Et oui, elle sous-entendait qu’elle pourrait trouver un moyens de lui en donner des motivations si il le fallait. Finalement, Guillaume s’assit à nouveau et elle le regarda un moment avant de porter son ongle à ses lèvres, mordillant doucement l’un de ses ongles. Oui, elle était quand même un peu nerveuse. Encore quelques instants, puis, il lui dit maintenant qu’il cuisinerait plus de fois désormais et Zoey haussa doucement la épaules avant de hocher doucement la tête. Il parla aussi de trouver un moyen de sortir faire des courses puisque de tout façon, il allait bientôt s’installer ici et la rousse hocha doucement la tête.

« Oui, tu t’installeras ici… et moi j’aurais toujours autant de boulot avec le miens, alors il faudra que tu me donne un coup de main pour m’occuper de l’appartement et… tout ça… Et puis, je suis sûre qu’avec moi tu sera capable de les faire ces courses. »

La jeune femme se pinça légèrement l’arrête du nez et récupéra ensuite la vaisselle, laissant l’assiette de biscuits. Elle lava ce qu’il y avait à laver, puis, elle sortit des verres propres au cas où ils auraient besoin de boire. Elle déplaça tout de même tout ça au salon avant de se mettre plus convenablement installée. Bien… et maintenant ? Autant reparler des détails. Elle croisa simplement les jambes, posant les bras sur ces dernières avant de commencer ses explication, calmement.

« Tu es conscient que je n’ai qu’une chambre ici et que… jusqu’à ce que tu fasse tes preuves en tout cas, il faudra que tu te contente de ce canapé… Il n’est probablement pas aussi confortable que ce que ta famille aurait pu proposer, mais il l’est suffisamment pour dormir… en tout cas si j’en crois mes frères… alors il va falloir que tu fasse avec, je ne pourrais rien te proposer d’autre… »

Et elle se mordilla légèrement la lèvre sans trop savoir ce qu’elle allait pu lui dire d’autres… Mais elle préférait que les choses soient claires dans un premier temps et qu’il n’y ait pas plus d’ennuis que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeLun 21 Jan - 14:33

Guillaume se contentait de soupirer doucement face à l’entièreté de la situation, regardant simplement Zoey devant lu. Il s'était contenté de se taire pour l'instant et d'écouter tout ce qu'elle avait à dire sans même l'interrompre: Qu'est-ce qu'il avait à rajouter de toute façon ? Il ressemblait plus à un animal de compagnie docile à se moment, obéissant à ce que demandait sa maîtresse, même si dans le fond, la situation était bien plus complexe que cela, évidement. Toujours est-il qu'il se contentait de regarder la damoiselle en face d'elle alors qu'il ramenait un peu plus ses jambes contre lui, râlant à l'intérieur que ces dernières soient un peu trop grande à son goût. Puis finalement, le moment de trouver un lieu où dormir arriva: Il était évident qu'ils n'allaient pas dormir ensemble et il haussa légèrement un sourcil quand la femme parla de faire ses preuves avant de dormir avec elle finalement. Il rit alors de manière amusée, sans aucune inquiétude de ce qu'il y avait autour alors que ses yeux brillèrent d'un élan d'amour soudain pour la jeune rouquine inquiète pour lui.


"Zoey...Je pense que c'est plus que compréhensible et que tu es beaucoup trop gentille avec moi. Je ne compte évidement pas venir dormir dans le même lit que toi, ça serait totalement stupide et ça donnerait peu de valeurs à mes mots. Mais, tu restes douces en laissant planer toujours un espoir d'une vie normale avec toi. Tu ressembles peut-être à Esper pour ça, un poil trop gentille. Bien que... Je ne risque pas de me prendre un coup de lance soudain ici ou qu'importe sur un coup de colère ou un grognement de louve."

Dit-il en s'amusant un peu de ça et il se retint encore de venir la toucher, le contact semblant être quelque chose dont-il manquait terriblement au vu du nombre de fois où il essayait de sentir un peu de sa chaleur. Laissant alors simplement ses yeux parcourir le corps de la femme, il se frotta un peu le bras, se demandant s'il oserait se laisser aller à une taquinerie soudaine. Il avait quelque chose en tête, mais il se demandait à quel point il s'approcherait de la mort en disant cela. Quelques hésitations plus tard et il décida de reprendre la parole, un peu plus sûr:


"Même si Zoey... Tu restes bien différente de ton personnage aussi, après tout... Ce n'est qu'un personnage. J'imagine cependant que si j'étais passé dans la faction des corrompus, tu m'aurais bottée le cul sur tout les tons dès que possible, le choix reste bon de ne pas mal m'aventurer là-dedans. J'aime cependant beaucoup ton style en dehors, tu restes assez mignonne et tes cheveux sont aussi agréable à toucher. Bien qu'il te manque quelques centimètres pour m'atteindre aisément. Mais... il y a quelque chose que je ne m'explique pas spécialement. Tu ne sembles pas spécialement attacher d'importance à cela alors... Pourquoi est-ce qu'Esper a une poitrine aussi... Imposante ?"

Demanda-t'il en rougissant simplement, c'est vrai que la question faisait son bout de chemin depuis un moment dans sa tête, il n'était pas spécialement question de l'embêter avec cela. Mais, elle devait vraiment être si sensible avec sa poitrine ? Elle n'était pas si petite que ça après tout et il fallait être content de ce qu'on avait ! Ainsi, sans même lui laisser le temps de répondre à sa question, il reprit bien vite, dans l'espoir de rassurer sa bien aimée avec un ton bégayant légèrement:

"Mais ! Il ne faut pas t'inquiéter de ça ! Les hommes n'aiment pas forcément les poitrines très grosses et tu sais, ce n'est vraiment pas la première chose que les gens regardent ! Tu es très bien comme tu es et elle n'est pas si petite que ça, je t'assure ! Alors, il ne faut pas penser à ça et puis, ça peut-être encombrant et faire mal au dos, non ? C'est gros après tout et je ne pense pas qu'il faille envier cela ! Bon, certains hommes aiment forcément cela... Mais, chacun ses goûts après tout, non ?"

Dit-il alors qu'il regardait simplement ailleurs pendant cet instant, il sentait qu'il allait trop loin, beaucoup trop loin dans ce sujet. Il était entrain de simplement se demander pourquoi est-ce qu'il disait tout ça, rougissant un peu beaucoup sur cet instant gênant pour lui. Est-ce qu'il ne pouvait pas se taire ? C'était un peu idiot ! Il remonta alors simplement son masque sur ses lèvres afin de bloquer une partie de son visage tandis que la capuche de son Sweet suivit bien vite, se cachant comme si s'était lui qu'on interrogeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Jan - 22:46

La situation était compliqué et, pour le moment, Zoey ne savait pas vraiment si tout ça était une bonne idée… Enfin, elle assumerait ses décisions. Pour le moment, elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour lutter contre son stress, elle ne voulait pas faire d’autres crise… Et pourtant, il y avait cette douleur, ce pincement au niveau de son coeur, mais elle tentait de ne pas le montrer. Elle essayait de gagner du temps, mais si c’était tout ce qu’il y avait de moins simple. La rouquine avait tout de même tenu à mettre les choses au point. Elle lui avait alors dit qu’il dormirait sur le canapé et le prévint que ce serait au moins comme ça en attendant de se racheter. Quand elle réalisa avoir parler, elle se mordit violemment la lèvre et détourna les yeux, toussant légèrement. Guillaume lui avait alors fait la remarque qu’elle était trop gentille pour encore lui donner de l’espoir et elle détourna les yeux en s’éclaircissant légèrement la gorge. Elle était vraiment mal à l’aise quand à tout ça. Enfin, il trouva encore le moyen de l’embêter en lui disant qu’elle ressemblait à son personnage, mais se réjouissait qu’ici, il ne risquait pas de recevoir un coup de lance ou même un coup en tout genre, ajoutant même qu’il y avait peu de chance qu’il se fasse grogner dessus ici et elle s’empara de la première chose qui lui tombait sous la main : un pâque de mouchoir qui alla atterrir droit sur le front de Guillaume alors qu’elle plisse le nez, visiblement contrariée par ce qu’il avait dit.

Zoey soupira doucement et se passa ensuite légèrement une main dans la nuque sans trop savoir ce qu’elle allait pouvoir faire. Elle croisa le regard de l’homme qui la détaillait et elle ne savait pas vraiment quoi penser de tout ça. La rousse vit qu’il se frottait le bras et, maintenant qu’elle le connaissait un peu, elle compris qu’il se sentait mal à l’aise… Ou peut-être nerveux ? Oui, ils étaient deux dans ce cas… Enfin, encore une fois, elle prenait sur elle pour se forcée à demeurer aussi calme que possible. Guillaume avait alors repris la parole, commençant à dire qu’elle restait bien différente de son personnage malgré leurs ressemblance. Bien sur qu’elle aurait tout fait pour le remettre dans le droit chemin, puisque Esper ne POUVAIT pas côtoyer un Corrompu, pas avec le choix qu’elle avait fait. Il avait alors recommencer à la complimenter et elle avait détourner les yeux, sentant une boule se formée au creux de son estomac. Enfin, pour le moment, elle n’avait rien à y redire.

Puis, la conversation pris un tournant auquel la louve n’avait pas penser. Elle se figea net. Il venait bien de mettre sur le tapis le sujet de la poitrine de la louve et un certain agacement s’installa dans le regard de la jeune femme. Il était sérieux là? Lentement, elle releva les yeux vers lui, le fixant de ses yeux perçant. Pendant ce temps, Guillaume avait maintenant tenter de se rattraper comme elle le pouvait et la rousse laissa échapper un claquement de langue désapprobateur avant de se lever lentement.


« Et bien… Si ma… poitrine n’est pas à ton goût, rien ne t’obliger à continuer à t’intéresser à moi… Et puis, ce n’est vraiment pas quelque chose dont on parle comme ça… » Elle plissa le nez et se détourna. « Ainsi, tu veux comprendre ce qui s’est passé quand Esper à été créée. Ma famille s’est cotiser pour m’offrir le casque et le jeu et j’ai tout de suite voulu voir ce que donneraient mes impression en jeu… Mais pour ça, il fallait avant tout que je crée mon personnage. J’ai donc commencé à créer Esper… et puis… Tu sais, le problème quand tu as des frères taquins, c’est que parfois, ils choisissent les pires moment pour vous embêter… J’étais en train de faire les réglages pour son apparence quand un de mes frère m’a chatouiller… J’ai eut un mouvement nerveux et… avant d’avoir pu comprendre quoi que ce soit, le réglage était réglé. Autant te dire que mon frère a eut droit à quelques coups et que je n’ai pas vraiment apprécier cette taquinerie. »

La rouquine soupira et fit quelques pas, comme pour s’assurer de conserver son calme plus calmement. Elle alla alors se passer de l’eau sur le visage, elle avait simplement besoin de se changer les idées pour le moment. Elle s’appuya quelques instants sur le meuble, faisant de son mieux pour conserver son équilibre autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeMer 23 Jan - 23:17

Déboussolé, c'est exactement comment se sentait le jeune homme face à ce qu'il se passait. Il en oubliait presque que celle qu'il aimait était tout aussi fragile que lui dans un sens, qu'elle n'était pas plus apte à gérer quelqu'un correctement et pourtant... Elle l'aimait aussi. Il n'était pas idiot, il ne l'avait jamais été après tout. Si elle acceptait de lui reparler, ce n'était pas que de la pitié. Sa présence, ses réactions... Il les interprétait simplement comme des sentiments communs qui ne partiraient probablement pas, même si elle essayait de s'en prémunir un maximum. Ainsi Guillaume se pencha pour ramasser la boîte de mouchoirs, n'ayant pas vraiment eus le temps de considérer comment répondre à cette petite histoire. Son sourire diminua petit à petit et dans ses yeux, une pointe de tristesse flasha alors qu'il restait simplement à bonne distance, prenant la parole tout en se levant:

"C'est stupide, n'est-ce pas ? On souffre et on le sait, on sait très bien que la compagnie nous impose tout un tas de choses et de douleurs, mais on se laisse tenter toujours. Est-ce du masochisme de notre part ? Je ne sais pas, peut-être ... Mais, c'est aussi parce que c'est une question vitale: Pouvoir se reposer sur quelqu'un. Vivre seule et se bloquer des sentiments, c'est une chose bien horrible et je pense que personne ne voudrait cela. Pense à toi parfois Zoey, pense simplement à aller mieux sans pour autant t'occuper tant de moi. Tu es toujours à souffrir, malgré le fait que tu t'occupes de moi. C'était déjà le cas avant et cela reste le cas désormais. Je pense que je vais te laisser pour aujourd'hui. Nous reparlerons de tout ça à un autre moment, nous avons après tout énormément de temps. Et si jamais... tu ne souhaitais pas que je revienne Zoey, tu n'es pas obligée. Ne te sens pas concerner par moi à ce point."

Secouant doucement la tête, il semblait quelque peu dépité. N'était-il pas après tout responsable de ces soucis ? S'il n'était pas revenu, il aurait été oublié avec le temps et peut-être quelqu'un de plus apte aurait retrouvé la douce damoiselle ? Peut-être est-ce qu'il aurait été mieux pour lui de juste disparaître ? Ce n'était pas la première fois qu'il pensait ce genre de choses, cela occupait même ses pensées assez souvent, mais ... Que pouvait-il y faire ? Il était égoïste et il le savait: Il profitait de sa présence, se faisait un plaisir d'être avec elle, mais n'avait-il pas tout juste pousser vers elle ? Il la connaissait après tout et elle accepterait sans aucun doute, elle restait un poil faible face à ce genre de choses.

"Contrairement à ce que tu penses... Je n'ai jamais cru que tu étais une personne qui avait beaucoup d'amis proches. Tu n'as jamais été la plus forte à mes yeux, mais tu t'efforces d'avancer et je trouve cela beau dans un sens. J'ai aimé simplement cette tendresse et je l'aime toujours, mais bien des choses arrivent et je pense que se laisser du temps n'est pas une horrible idée, vois-tu. Bonne journée Rouquine, je n'ai pas envie d'énormément m'éterniser et te déranger, je n'ai pas plus à dire."

Alors, il garda simplement son masque sur lui, enfonçant un peu plus sa capuche dans sa tête. L’entièreté de son corps se trouvait couvert de vêtements, du moins cela était presque le cas. Il se dirigeait alors simplement vers la porte sans rien dire, la main sur la poignet avec quelques secondes d'hésitations avant de tenter de partir. Il allait probablement errer dehors quelques instants, il n'avait pas envie de rentrer tout de suite après tout. Il doutait que la femme l'appellerait ce soir et il profiterait sûrement de l'instant pour dormir sous un pont où autre. Guillaume devrait s'occuper correctement de lui, il se l'était promis, mais... Il avait besoin pour l'instant de laver un peu son esprit et de laisser Zoey penser réellement pour elle. Si elle n'était pas capable de réfléchir dans son intérêt, il s'en chargerait comme elle le faisait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 23:03

Zoey avait l’impression d’être totalement dépassée par tout ce qui se passait, mais c’était tellement compliqué comme situation… Engin, elle prenait sur elle et elle lui avait répondu quand au pourquoi de la poitrine opulente d’Esper. Il ne commenta pas cela. D’un certain coté, c’était probablement mieux ainsi. Cependant, alors qu’elle posait à nouveau les yeux vers lui, elle vit son visage se décomposer et se marquer de tristesse. Elle le regarda tristement et se mordit un peu vivement la lèvre inférieure sans trop savoir quoi faire. Il se leva et commença à parler. Il avait raison, ils souffraient tout les deux, pour la même cause, mais des raisons différentes. Mais revenir en arrière était impossible, il fallait avancer et peut-être reconstruire… mais cela prenait du temps pour ça. Est-ce que ça faisait d’eux quelqu’un de masochiste ? Elle ne savait pas plus que lui. D’une certaine façon probablement… Surtout que d’autres ne lui aurait même pas laisser de seconde chance… Alors faire ce qu’elle s’était engagée à faire.

Elle se recula d’un pas et baissa la tête, sa chevelure à la couleur vive passant devant son visage pour masqué ses traits. Il avait raison, mais c’était sa nature, elle préférait s’occuper des autres que d’elle et si quelque chose la touchait au plus profond d’elle-même, elle ne pouvait pas se morfondre éternellement, il fallait surmonter et aller de l’avant… Même si cela rendait son armure plus friable… même si parfois, elle tremblait. Elle ne voulait pas le montrer aux autres, mais… mais… peut être que parfois, elle devrait juste baisser ce bouclier qui la protégeait… Il avait cependant continuer de lui assener ses vérités, le coeur de la jeune femme lui faisait mal, ainsi que tout ses muscles. Elle faisait au mieux pour garder une respirations normale, même si sa trachée à brûlait en lui donnant l’impression de manquer d’oxygène. Elle savait que ce n’était pas ça, Elle savait très bien ce à quoi tout ceci était lié. Mais il continuait à parler et elle recula encore d’un pas, comme pour chercher à se mettre en sécurité.


« Tu… ne me dérange pas… Je... »

Elle sentit une larme chaude roulée sur sa joue alors que son armure se fissurait encore un peu plus. Elle s’accrocha à ce qu’il y avait de plus proche d’elle, tremblante et tenta de reprendre la parole. Les mots restèrent coincés dans sa gorge et elle releva la tête, luttant contre ce souffle qui voulait s’accélérer, contre cette douleur qui s’emparait peu à peu de chacun de ses muscles.

« P… Part si tu veux, mais sache ju… juste une chose. Si… si je veux à ce point m’assurer que tu… tu aille bien… C’est que… que je ne supporterait… l’idée même… qu’il t’arrive du mal... »

Forçant sur ses jambes, elle parcourut le chemin qui les séparait et elle s’empara de l’un de ses poignet, le prenant à deux mains, même si elle tremblait encore. La rousse déglutit un peu et, puisqu’il semblait y tenir, elle allait lui parler à coeur ouvert.

« Tu penses que je me force à… à me préoccuper de toi… mais tu te trompe ! Je… Je… Si tu veux le savoir, je suis encore a… amoureuse de toi ! Mais… Mais tu me terrifie. Cet état dans lequel tu… tu m’as laissé… Je… Je ne m’en relèverais pas… pas une seconde fois… Alors non… Je ne me force pas. Je… je compte juste sur toi… J’ai espoir que tu te… reprenne en main et… et qu’on puisse oublier tout ça… En attendant, j’ai peur… »

Elle avait lever un regard plein de larme vers lui. Si elle ne l’aimait pas, le revoir ne l’aurait pas plonger dans une telle fureur. Si elle ne l’aimait pas, elle ne serait pas aussi inquiète quand à ce qu’il pourrait devenir. Elle resta ainsi quelques secondes, puis, elle tira un peu vivement sur son bras pour lui faire perdre l’équilibre et à se baisser, puis, elle colla alors ses lèvres sur celle de l’homme dans un court baiser. Mais elle n’avait plus de souffle et elle avait toute les peines du monde à reprendre son souffle. Elle le relâcha alors et elle s’éloigna de deux pas, luttant toujours autant que possible contre sa crise. Il faudrait du temps pour qu’elle s’en remette de celle-là.

« Part maintenant si… si c’est ce... que tu veux vraiment. Je ne t’oblige à rien… Si ce n’est à... prendre soin de toi… Guillaume… Ce que je…. t’ai proposé… tiens toujours... »

Et elle pivota sur ses talons pour s’éloigner de lui. Le lavabo le plus proche : la cuisine. Elle avait besoin de se reprendre. Arrivé sur place, elle se passa de l’eau sur le visage et inspira profondément. Ça faisait un mal de chien. Ouvrir le tiroir. Récupérer un sac en plastique. Se tourner. Se laisser aller, assise au sol et dos au mur. Respirer dans le sac… Se vider la tête autant que possible. Elle ne devait même pas penser à ce qu’elle venait de faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 23:41

Tout ceci dégénérait beaucoup trop selon Guillaume. Il ne supportait pas du tout de voir souffrir le damoiselle ainsi et il voyait bien qu'elle luttait au possible pour le rassurer même dans ce genre de moment alors, il se demandait simplement quoi faire. Se mordant la lèvre inférieur jusqu'à se l'ouvrir quelque peu, le sang coulant lentement sur sa joue alors qu'il décida finalement de baisser son masque et sa capuche, dévoilant son visage. Il n'était évidement pas sûr de comment gérer cela, il pourrait la laisser faire et cela pourrait finir par la calmer. Cependant, elle ne ferait pas spécialement plus de progrès et Guillaume pensait simplement que pour une fois, c'était à lui de faire l'effort et peut-être... Est-ce qu'il y avait moyen de penser totalement à autre chose. S'il arrivait à vider un peu son esprit, Zoey serait beaucoup plus calme et cela l'aiderait grandement, mais comment faire ? Il avait évidement une petite idée, mais est-ce que ce serait vraiment judicieux ? Est-ce que c'était le bon plan vraiment ? Il pourrait simplement faire en sorte que ça s'empire si vraiment il choisissait mal ?

Le temps n'était cependant pas spécialement à la réflexion et il se décida à s'avancer finalement vers elle. Arrivant à sa hauteur, Guillaume vint doucement avancer ses mains pour les poser sur celles de Zoey, plongeant son regard dans celui de sa compagne. Se mordant un peu plus la lèvre, il se décida à embrasser le front de celle-ci et de l'amener finalement contre lui, ne l'empêchant pas de respirer dans le sac pour l'instant tandis qu'elle pouvait sentir son cœur battre à la chamade, la tête de la femme étant désormais posée sur le torax de son compagnon alors que lui prit la parole à nouveau:

"Je ne suis pas familier avec cela, mais pense à autre chose... Concentre toi simplement sur les battements de mon cœur et relâche doucement ce sac, concentre toi sur mes yeux, le son de ma voix, celui de mon cœur, arrête de penser au reste, pense simplement à la personne à tes côtés. Je... Pense simplement à ça..?"

Dira-t'il alors qu'il viendra attraper le menton de la femme soudainement et Guillaume qui n'avait jusque-là jamais rien tenter de spécial si ce n'était des taquineries, se pencha vers elle rapidement, pressant ses lèvres sur la bouche de la damoiselle. Cette dernière aura simplement le loisir de profiter d'un baiser tendre ou de le subir en fonction de son état, cette dernière se fera envahir par le goût de fer du baisé, probablement le sang qui avait coulé de la lèvre de l'homme. Ce qui se trouvait être une bonne source d'occupation et de penser encore une fois. Après tout, si elle devait être privée d'oxygènes, si tout cela l'aidait à penser à autre chose, le baisé n'était pas forcément mauvais n'est-ce pas ? Il l'espérait très sincèrement en tout cas en cet instant. Si la femme ne le rejeta pas violemment et si ses symptômes ne s'aggravèrent pas, il pousserait le baisé un petit moment supplémentaire, faisant en sorte simplement de prendre les mains de Zoey afin de les chercher. Dans le cas contraire, il se reculerait simplement.

Le baisé finit, peut-importe la manière, il ramena simplement l'oreille de Zoey contre son torse, se mettant simplement à fredonner une chanson simple en caressant sa chevelure, il devait la calmer absolument ou trouver un moyen d'arrêter cela. Il ne devait cependant pas paniquer face à elle pour une fois, il devait être quelqu'un capable de la supporter ! Pour une fois, Guillaume se sentit la volonté de devenir fort un instant, assez pour aider la femme qu'il aimait, que tout ne se passe pas dans un seul sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeVen 25 Jan - 4:02

Elle avait parlé, avec le coeur, quitte à ne pas arranger son état. Zoey l’avait ensuite laissé tout à ses réflexion pendant qu’elle allait s’isoler pour tenter d’apaiser aux mieux sa crise. Elle était assez violente, elle aurait dû la gérer plus tôt… mais elle n’avait pas vraiment pu… Elle s’isolait dans son petit monde. Mais ce n’était vraiment pas ce qu’il y avait de plus simple… Les larmes avaient doucement commencées à couler sur ses joues. Elle se coupait du reste. Etait-il parti ? Etait-il encore là ? Elle n’en savait rien et, à dire vrai, elle n’avait pas vraiment envie de le savoir pour le moment. Elle avait les yeux fermé et tentait au mieux de s’apaiser.

Puis, tout à coup, elle sentit un contact et elle ouvrit grand les yeux, son coeur loupant un battement. Elle ne s’y était pas attendu… Son regard plein de larmes se posa sur Guillaume alors qu’il vint lui embrasser sur le front. Sur le coup, elle avait esquisser un mouvement pour le faire reculer, mais n’avait pas eut le courage de le mener à son terme. L’homme l’avait ensuite attirée contre lui et, les larmes ruisselant maintenant sur ses jours, elle s’était simplement laissée aller contre lui, maintenant simplement le sac en place pour tenter de se calmer. Elle avait l’habitude, même si ça n’en rendait pas forcement les choses plus simples. L’oreille de la rouquine vint se poser sur le torse de l’homme. Elle entendait son coeur battre… Et cela lui ramena des souvenirs… Les larmes continuaient encore et toujours de couler sur ses joues. La voix de Guillaume raisonna au-delà de sa respiration haletante.

L’homme lui avait alors dit qu’elle devait penser à autre chose et un sourire ironique se posa sur les lèvres de la jeune femme. Il lui demanda de se concentrer sur les battements de son coeur et c’est ce qu’elle fit, fermant les yeux et faisant ce qu’elle pouvait pour continuer à calmer sa respiration. Il continua de parler et elle relâcha à peine la pression sur le sac alors qu’elle avait l’esprit dans le brouillard. Il lui demanda de se focaliser sur lui et sur « ça ». Elle n’eut pas vraiment le temps de s’interroger sur ce que pouvait être le « ça ». Il la fit relever les yeux vers lui, le sac échappant à sa position alors que Guillaume vint poser ses lèvres sur les siennes. Une décharge de souvenir. Les sensation qui revenait… Bonne, comme mauvaise…. Elle dégagea ses main pour les poser sur les épaules de l’homme dans le but de le repousser, mais elle n’arriva pas à y mettre de la force. Elle s’était brisée parce qu’elle l’avait laissé toucher son coeur. Et même maintenant, quelque chose la rattachait à lui, qu’elle le veuille ou non. Elle en était presque à étouffer, mais il fallait qu’elle se calme, elle le savait.

Leurs lèvres se séparèrent, mais les larmes de la rousse ne s’était pas totalement taries et, pour le moment, elle se fichait un peu des conséquences et le laissa simplement le reprendre contre elle en reniflant fort peu élégamment. Sans vraiment s’en rendre compte, elle s’agrippa à lui comme une enfant et continua à pleurer. Peu à peu, son souffle chaotique ne fut plus que faible sanglot et elle resta simplement là, comme si elle n’osait plus bouger. Elle n’osait pas non plus prononcer le moindre mot, comme si elle avait peur de voir ce moment voler en éclat. Elle voulait revoir ce genre de chose, mais effacer le tableau ainsi, avec toutes les larmes qu’elle avait verser… Ça aurait été trop facile… Enfin, elle se contenta de rester là. C’était une éclat de ce qu’il y avait eut entre eux. Un fragment de ce qu’il pourrait à nouveau y avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeVen 25 Jan - 15:03

Guillaume se contentait de regarder le plafond en laissant la rouquine sangloter. C'était bien la première fois que celui-ci avait réellement été près d'elle en cas de crises et il se sentait un peu coupable de tout ce qu'il aurait pu faire et tout ce qu'il n'avait pas fait. Avait-il toujours laissé la femme s'en sortir seule ? Elle n'était pas différente de lui dans un sens, angoissant assez rapidement dès que la situation dépassait un certain cadre. Mais, ce n'était pas grave et il se contentait simplement de serrer tendrement sa compagne contre-lui, fredonnant une chanson assez simple dans l'espoir de l'apaiser quelque peu. Les deux personnes étaient enlacées, contre un lavabo et assis au sol, la situation était assez singulière en y pensant et Guillaume cherchait simplement ses mots pour l'instant, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir dire désormais à la femme. Attendant alors que celle-ci calme un peu ses sanglots, elle appuya sa tête contre celle de la femme, lui parlant avec un peu plus de tendresses qu'avant encore:

"Merci de faire des efforts Zoey, je sais que tu as du mal, que toi-même tu ne peux pas spécialement supporter ce genre de crises. Je ne me suis jamais occupé de toi et je trouve cela un peu ... plus normale que j'affronte tout cela aussi à tes côtés. Tout ne doit pas aller dans un sens, je ne veux pas me retrouver dépendant de toi sans que tu ne puisses évoluer aussi, tu en as autant besoin que j'en ai besoin. Du moins... Si je peux devenir un moyen de calme pour toi, ça serait une bonne chose. Je comprends que tu ne veuilles pas te fragiliser pour l'instant et que tu te forces toi-même à mettre ce genre de distances, je sais que tu tiens à moi et m'aime encore. Mes parents ont de l'argent et tout ce que j'ai à faire est d'obéir pour pouvoir profiter de tout cela. Je pourrais avoir une vie très bien et obtenir ce que je veux, l'argent peut attirer bien des choses, même l'amour dans certains cas. Mais, je ne peux pas supporter les autres et je ne peux pas supporter de m'éloigner un long-moment de toi. Alors, disons que c'est un choix que j'ai fais: Accepter ton offre, vivre à tes dépens pendant un instant et m'améliorer. Mais, si je me laisse aller, ne voudrais-tu pas un peu le faire aussi ? Je ne demande pas de tout laver avec les larmes qui viennent de couler, mais juste... te détendre et faire un peu plus confiance pour qu'on puisse gérer ce genre de moment ensemble."

Il se contenta alors de passer sa main dans la chevelure de la femme, léchant sa lèvre inférieur pour nettoyer un peu le sang qui, ayant couler le long de son menton, le faisait ressembler quelque peu à un vampire. Sa main libre alla chercher son homonyme chez la petite rouquine en enserrant toujours le corps, venant doucement glisser ses doigts contre ceux de la femme avant de la soulever quelque peu, l'amenant sur ses genoux. Guillaume restait maigre et sans énormément de musculatures, mais la supporter n'était pas un problème et il préférerait qu'elle soit assise sur autre chose que le sol froid en cet instant, une petite attention envers une femme qu'il considérait comme une reine, il reprit alors simplement la parole ensuite, un peu plus taquin:

"Si on pouvait aussi éviter de me lancer des paquets de mouchoirs au visage, et s'en servir plutôt pour tes larmes, je serais un poil plus heureux, non ?" Dira-t'il avant d'être un peu plus sérieux dans la suite des paroles: " J'aimerais cependant pouvoir dormir sur ton canapé ce soir. Je ne sais pas pourquoi et je me trompe probablement, mais je ne pense pas que tu ailles envie de me voir partir pour l'instant et j'aimerais aussi rester un moment avec toi et comme ça. Est-ce que cela te dérange ?" Demandera-t'il, semblant aucunement suppliant ou autre, une sorte de nouvelle détermination s'étant formée chez Guillaume à cet instant qui prenait un peu plus confiance et la main sur tout cela, cherchant à ne pas se laisser guider toujours par celle qu'il aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeSam 26 Jan - 16:08

Zoey se sentait complètement perdue, mais dans l’état dans lequel elle se trouvait, elle n’avait tout simplement pas le courage de le repousser et de se débrouiller seule. Elle était faible et elle le savait mieux que quiconque. Elle resta contre lui, se remettant peu à peu de sa crise, puis de ses larmes. Bien sur, la brûlure était encore présente, mais il faudrait simplement attendre quelques temps. Elle sentit la tête de l’homme faire légèrement pression sur la sienne et elle s’en sentit étrangement rassurée. La vois de l’homme retentit alors à son oreille et à nouveau, elle ferma les yeux. Il la remerciait des efforts qu’elle faisait. Il semblait réaliser qu’il ne s’était jamais occuper d’elle et elle haussa doucement les épaules. Elle avait toujours chercher à se débrouiller seule pour ce genre de chose. Enfin, il faisait peut être raison, ça pouvait être une bonne chose que de compter un peu sur les autres. Sans bouger, elle l’écouta parler, plus calme que précédemment, conservant simplement sa tête contre le torse de l’homme. Il lui demandait de réfléchir à si elle pensait pouvoir être plus détendue et avoir un peu plus confiance et elle s’accorda quelques instants pour y penser. Elle sentit sa main se glisser dans sa chevelure et elle soupira doucement :

« Et bien… Je suppose qu’au début ça va être un peu compliqué… Mais avec l’habitude, petit à petit, ça devrait être possible… Je pense en tout cas... »

Elle ne dit rien de plus, demeurant simplement contre lui, fermant les yeux. Zoey sentit la main de Guillaume venir se refermer autour de la sienne, elle avait alors desserré son poings en silence, laissant leurs doigts s’emmêler. Pour le moment, elle avait craqué, il lui faudrait du temps pour se reconstruire… Elle sentait la maigreur des doigts de Guillaume et sentit son coeur se serré, cependant, elle ne dit rien de plus. Il chercha à la soulever et, pour qu’il ne se fasse pas mal, elle accompagner le mouvement, se retrouvant bien rapidement installer sur les genoux de l’homme. En temps normal, elle se serait dégagée… Mais là, elle avait besoin de ce genre de chose, alors, elle se contenta simplement de se blottir tout contre lui.

Il avait alors repris la parole, décidant de la taquiner et elle avait légèrement secouer la tête. Ce n’était pas non plus comme si elle lui avait lancé un dictionnaire à la tête… Enfin, ce n’était pas si grave que ça… C’était sa façon d’agir avec ses frères, il faudrait probablement juste qu’elle fasse attention. Elle lui infligea quand même un léger poke dans les côtes, encore une fois, elle ne voulait pas lui faire de mal… Il poursuivit plus sobrement en lui demandant à rester ce soir-là. Il justifia cette demande par le fait qu’elle ne semblait pas vouloir qu’il parte. Il n’avait pas tout à fait tord pour le coup… Il lui avait aussi dit que lui aussi aimerait reste avec elle… Comme ça… Et il lui demanda si cela la dérangeait. La rouquine avait alors simplement secouer la tête avant de se dire qu’elle pouvait quand même parler un peu.  Elle resserra légèrement sa main sur celle de l’homme, la pressant une seconde avant de relever les yeux vers lui. Ils étaient rougis par les larmes, mais ils s’accrochèrent un instant au visage de l’homme.


« Non, ça ne me dérange pas… Tu peux rester… Ça permettra de… faire un crash test… quelque chose comme ça. »

Enfin, elle soupira et baissa à nouveau les yeux. Zoey ne savait pas trop ce qu’elle pourrait dire de plus quand à tout ça. Guillaume semblait prendre la main sur certaine chose et ça l’étonnait, puisque finalement, ça n’avait été le cas qu’en jeu jusqu’à maintenant… Enfin, il y avait des habitudes à prendre et ils allaient avoir des habitudes à créer pour les temps à venir… La rousse soupira et son regard tomba sur leurs mains jointes. Ses lèvres s’étirèrent en un léger sourire, un sourire qui ne resta que quelques instants sur les lèvres de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChenSeng
Famille impériale de Shu-Heng
ChenSeng

Messages : 75
Date d'inscription : 23/03/2017

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Jan - 13:46

Voyant le sourire de la femme se dessiner sur ses lèvres, il n'hésita cependant pas cette fois pour lui voler un baiser rapide, serrant toujours la main de Zoey. Il cherchait simplement quelques secondes des lèvres de la femme après quoi, il rit simplement en la regardant, continuant de la serrer contre elle en parlant:

"Je suis désolé, mais disons que je voulais capturer ce sourire d'une façon ou d'une autre et qu'un baisé ne me semblait pas le mauvais choix." semblant toujours plus tombé dans le taquin avec la donzelle, il vient alors simplement se servir des manches de sa tenue pour essuyer lentement les yeux de la rousse en parlant toujours: "Ne pleure pas plus alors ! Tu es bien plus jolie avec un sourire sur tes lèvres, je peux t'assurer cela et les yeux rougis ne sont pas tellement tendance. Ce genre de moment à du bon, non ? Se sentir un peu près de quelqu'un, avoir une personne à enlacer et pour laquelle on peut un peu s'améliorer. Je pense que c'est une motivation qu'il faut avoir et je te remercie de me la donner, tu sais."

La laissant quelques instants comme cela, il finit par se lever, mais il garda la femme dans ses bras cependant, la portant sans lui laisser un moment pour geindre ou le frapper. Il l'amena alors vers le canapé prudemment, prenant place dessus avec la damoiselle tandis que ses longues jambes allèrent chercher le paquet de mouchoirs au sol, l'attirant près d'eux, Guillaume le ramassant et proposant simplement un de ceux-ci à la femme.

"Tu faisais déjà des crises avant, ce n'est pas spécialement quelque chose de nouveau." Secouant la tête, il caressait toujours les cheveux roux de la femme en haussant doucement un sourcil: "J'imagine par contre que je suis chasse gardée en attendant autant en réalité qu'en jeu, je vais devoir me laisser marquée par la louve ? Ce serait bien ton genre dans un sens de m'attacher un collier et de grogner à chaque personne qui s'approche trop près de moi." Dira-t'il en allant embrasser délicatement le petit nez de la femme, continuant de jouer l'amoureux transi avec la damoiselle, il en profitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay Lin
Serviteur de l'Empire de Shu Heng
Garde Impériale
"Courtisane"
Shay Lin

Messages : 82
Date d'inscription : 30/03/2010

Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitimeLun 28 Jan - 2:54

Il l’avait embrassé… Encore… Il en profitait peut être un peu trop… encore… Elle ne le repoussa pas cependant, se contentant simplement de soupirer et de légèrement lever les yeux au ciel. Elle n’avait pourtant fait aucun commentaire de plus quand à tout ça. C’était exceptionnel… Dans un premier temps en tout cas… Mais c’était inutile de le répéter encore une fois. Cela avait déjà été dit bien assez. Guillaume s’excusa plus ou moins de ce geste en le justifiant par le fait qu’il n’avait pas eut le choix et elle avait alors froncer un sourcil, n’appréciant pas vraiment ce genre de chose. L’homme lui avait alors essuyé les yeux comme il le pouvait et elle le laissa faire, l’écoutant lui dire de ne plus pleurer. Ajoutant qu’il préférait la voir sourire que les yeux rougis par les larmes et elle détourna légèrement les yeux, toujours mal à l’aise quand on la complimentait sur son apparence. Et encore une fois, il tentait de la convaincre de se relâcher quand à eux… et à cette motivation qu’elle lui avait donné et la jeune femme avait fermé les yeux. Si seulement c’était aussi simple que ça.

Il la souleva alors et elle émit une sorte de couinement avant de s’accrocher à lui pour ne pas se retrouver étaler au sol. Zoey s’accrocha donc simplement à lui jusqu’à ce qu’il la repose sur le canapé… Avec lui. La rouquine avait gonflé les joues un peu boudeuse, ne pouvant cependant pas s’empêcher d’être étonnée qu’il puisse la porter ainsi avec sa maigreur actuelle. Avant qu’elle ne puisse lui reprocher quoi que ce soit, il lui proposa un mouchoir sur lequel elle loucha quelques instants avant de finalement simplement hausser les épaules. Elle s’empara alors du mouchoir et essuya encore un peu ses yeux et son nez avant de se moucher à grand renforts de trompette, mais elle ne s’en souciait pas le moins du monde. Pas très sexy, mais cela n’importait que peu à la rousse, peut être l’habitude de côtoyer des enfants et de voir ce genre de choses. Elle avait donc tendance à ne pas avoir les mêmes standards que la plupart des autres personnes. Enfin, en attendant, elle restait simplement près de lui.

Guillaume avait ensuite parlé de ses crises et elle avait simplement haussé les épaules. En effet, ce n’était pas nouveau puisque cela la suivait depuis l’enfance… Bien que ce ne soit pas forcément ce qu’il y avait de plus simple. Enfin, le sujet dévia encore une fois et voilà maintenant qu’ils en étaient revenu au sujet de leurs personnages en jeu… ou plutôt de la louve. Il lui avait alors demandé si il allait falloir qu’il se laisse marqué. Il dit même qu’il l’imaginait très bien lui attacher un collier et grogner sur quiconque l’approcherait de trop près. Avant de laisser la rousse assimilé ses paroles, il embrassa la rousse sur le nez… ce qui anesthésia un peu ses réaction et elle le regarda un moment, perplexe. Finalement, elle avait alors pencher la tête sur le coté en le regardant sans trop comprendre.


« Que la louve domestique l’humain, ce serait vraiment le monde à l’envers, tu ne crois pas ? »

Zoey le regarda un moment, puis, elle laissa échapper un simple rire. Puis, elle se laissa glisser sur l coté, remettant un peu de distance entre eux. Ainsi, elle quitta ses genoux pour simplement s’asseoir à ses cotés, simplement. Elle se mordit la lèvre, se disant qu’il faudrait probablement trouver quelque chose pour qu’ils puissent s’occuper. Sinon, elle allait trop rapidement devenir extrêmement tendue. Elle se mordit doucement la lèvre inférieur et se passa doucement une main dans la nuque sans trop savoir quoi faire. Du coin de l’oeil, elle regarda Guillaume, puis soupira avant de simplement poser sa tête sur l’épaule de l’homme. C’était probablement mieux que ce qu’il aurait pu espérer, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Esper Carnael - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esper Carnael   Esper Carnael - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Esper Carnael
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aetherys :: ~ Aetherys ~ :: - Sifreldar - :: = Villages fortifiés =-
Sauter vers: